in

Que sont SLC, MLC, TLC, QLC et PLC?

Les disques SSD améliorent les performances des ordinateurs vieillissants et transforment les nouveaux PC en machines rapides. Mais, lorsque vous en achetez un, vous êtes bombardé de termes tels que SLC, SATA III, NVMe et M.2. Qu’est-ce que tout cela veut dire? Nous allons jeter un coup d’oeil!

Tout est dans les cellules

Les disques SSD actuels utilisent le stockage flash NAND, dont les éléments constitutifs sont la cellule mémoire. Ce sont les unités de base sur lesquelles les données sont écrites dans un SSD. Chaque cellule de mémoire accepte un certain nombre de bits, qui sont enregistrés sur le périphérique de stockage comme 1 ou 0.

SSD à cellule unique (SLC)

Le type de SSD le plus élémentaire est le SSD à cellule unique (SLC). Les SLC acceptent un bit par cellule de mémoire. Ce n’est pas beaucoup, mais cela présente certains avantages. Premièrement, les SLC sont le type de SSD le plus rapide. Ils sont également plus durables et moins sujets aux erreurs, ils sont donc considérés comme plus fiables que les autres SSD.

Les SLC sont populaires dans les environnements d’entreprise où la perte de données est moins tolérable et la durabilité est essentielle. Les SLC ont tendance à être plus chers et ne sont généralement pas disponibles pour les consommateurs. Par exemple, j’ai trouvé un SSD SLC d’entreprise de 128 Go sur Amazon qui coûte le même prix qu’un SSD de 1 To de niveau grand public avec TLC NAND.

Si vous voyez un SSD SLC grand public, il a probablement un type différent de NAND et un cache SLC pour améliorer les performances.

SSD à cellules multi-niveaux (MLC)

Le SSD MLC Intel S3520. SSD MLC de la série S3520 d’Intel. Intel

Les SSD «multi-» dans les cellules multi-niveaux (MLC) ne sont pas particulièrement précis. Ils ne stockent que deux bits par cellule, ce qui n’est pas très «multi», mais, parfois, les schémas de dénomination des technologies ne sont pas toujours tournés vers l’avenir.

Les MLC sont un peu plus lents que les SLC car il faut plus de temps pour écrire deux bits sur une cellule qu’un seul. Ils ont également un impact sur la durabilité et la fiabilité, car les données sont écrites sur le flash NAND plus souvent qu’avec un SLC.

Néanmoins, les MLC sont des SSD solides. Leurs capacités ne sont pas aussi élevées que les autres types de SSD, mais vous pouvez trouver un SSD MLC de 1 To là-bas.

SSD à cellule triple couche (TLC)

Comme son nom l’indique, les SSD TLC écrivent trois bits dans chaque cellule. Au moment d’écrire ces lignes, les TLC sont le type de SSD le plus courant.

Ils contiennent plus de capacité que les disques SLC et MLC dans un boîtier plus petit, mais sacrifient la vitesse relative, la fiabilité et la durabilité. Cela ne veut pas dire que les disques TLC sont mauvais. En fait, ils sont probablement votre meilleur pari en ce moment, surtout si vous êtes à la recherche d’un accord.

Ne laissez pas la notion de moins de durabilité vous abattre; Les disques SSD TLC durent généralement plusieurs années.

Téraoctets écrits (TBW)

En règle générale, la durabilité du SSD est exprimée en TBW (téraoctets écrits). Il s’agit du nombre de téraoctets pouvant être écrits sur le lecteur avant qu’il ne tombe en panne.

Le modèle de 500 Go du Samsung 860 Evo (un SSD populaire d’il y a quelques années) a une cote TBW de 600; le modèle 1 To est de 1 200 TBW. C’est beaucoup de données, donc un lecteur comme celui-ci devrait vous servir pendant de nombreuses années.

Les TBW sont également des estimations de «niveau de sécurité»; Les SSD dépassent généralement ces limites. Pour être sûr, cependant, assurez-vous de sauvegarder pour minimiser la perte de données, en particulier avec les disques plus anciens.

SSD à cellules à quatre niveaux (QLC)

Un SSD Intel 660p QLC.Le 660p d’Intel était l’un des premiers SSD QLC grand public sortis en 2018. Intel

Les lecteurs de cellules à quatre niveaux (QLC) peuvent écrire quatre bits par cellule. Sentez-vous un modèle à ce stade?

QLC NAND peut contenir beaucoup plus de données que les autres types, mais, pour le moment, les disques QLC ont un impact considérable sur les performances des disques. Cela est particulièrement vrai lorsque le cache est épuisé lors de transferts de fichiers volumineux (40 Go ou plus). Cela peut être un problème à court terme, car les fabricants tentent d’optimiser les QLC.

La durabilité est également une préoccupation, cependant. Le disque Crucial P1 QLC NVMe de niveau budget n’a qu’une cote de 100 TBW sur le modèle 500 Go et seulement 200 TBW sur le modèle 1 To. C’est une baisse par rapport au TLC, mais c’est toujours assez bon pour un usage domestique.

SSD Penta-Level Cell (PLC)

Les SSD PLC, qui peuvent écrire 5 bits par cellule, n’existent pas encore pour les consommateurs, mais ils sont en route. Toshiba a mentionné les lecteurs PLC fin août 2019, et Intel le mois suivant. Les lecteurs PLC devraient être capables d’emballer encore plus de capacité dans les SSD. Cependant, ils auront les mêmes problèmes que les TLC et les QLC en matière de durabilité et de performances.

Nous vous conseillons d’attendre la publication des avis avant d’acheter un ancien SSD PLC. Consultez également les classements TBW pour voir combien de temps ils dureront et comment le TBW se décompose en termes réels.

Par exemple, le lecteur QLC que nous avons mentionné ci-dessus a une cote TBW inférieure, mais cela équivaut à environ 54 Go écrits par jour sur cinq ans. Personne n’écrit autant de données à la maison, vous pouvez donc vous attendre à ce que ce disque dure longtemps, malgré sa cote TBW inférieure.

Autres termes SSD

Un flash Samsung 3D NAND.Un exemple précoce du flash 3D NAND de Samsung. Samsung

Ce sont les types de base de flash NAND, mais voici quelques termes supplémentaires qu’il pourrait vous aider à connaître:

  • NAND 3D: À un moment donné, les fabricants NAND ont essayé de rapprocher les cellules de mémoire NAND sur une surface plane pour réduire la taille des disques et augmenter la capacité. Cela a fonctionné jusqu’à un certain point, mais la mémoire flash commence à perdre sa fiabilité lorsque les cellules sont trop proches les unes des autres. Pour contourner ce problème, ils ont empilé les cellules de mémoire les unes sur les autres pour augmenter la capacité. Ceci est communément appelé NAND 3D, ou parfois NAND vertical.
  • Technologie de nivellement d’usure: Les cellules de mémoire SSD commencent à se dégrader dès qu’elles sont utilisées. Pour aider à garder les disques en bon état plus longtemps, les fabricants intègrent une technologie d’usure, qui tente d’écrire les données dans les cellules de mémoire de la manière la plus égale possible. Au lieu d’écrire un certain bloc dans une section du lecteur tout le temps, il distribue les données uniformément, de sorte que toutes les cellules sont remplies à relativement la même vitesse.
  • Cache: Chaque SSD dispose d’un cache dans lequel les données sont brièvement stockées avant d’être écrites sur le disque. Ces caches sont essentiels pour améliorer les performances des disques SSD. Ils sont généralement constitués de SLC ou MLC NAND. Lorsque le cache est plein, les performances ont tendance à baisser considérablement, ce qui est particulièrement vrai pour certains lecteurs TLC et la plupart des lecteurs QLC.
  • SATA III: Il s’agit de l’interface de disque dur et SSD la plus courante disponible pour les PC. Dans ce contexte, «interface» signifie simplement comment un lecteur se connecte à la carte mère. SATA III a un débit maximal de 600 mégaoctets par seconde.
  • NVMe: Cette interface connecte un SSD à la carte mère. NVMe se déplace sur PCIe pour des vitesses ultra-rapides. Les disques grand public NVMe actuels sont environ trois fois plus rapides que les disques SATA III.
  • M.2: Il s’agit du facteur de forme (taille physique, forme et conception) des disques NVMe. Ils sont souvent appelés lecteurs «gumstick» car ils sont minuscules et rectangulaires. Ils s’insèrent dans des emplacements spéciaux sur la plupart des cartes mères modernes.

Cela conclut notre introduction rapide sur le flash NAND dans les disques SSD modernes. Maintenant, vous êtes bien équipé pour aller de l’avant et choisir le meilleur lecteur pour vos besoins.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment récupérer la touche Echap de votre Mac en remappant le verrouillage des majuscules

Dépanner votre Mac avec ces options de démarrage masquées

Dépanner votre Mac avec ces options de démarrage masquées