in

Dois-je «optimiser» mon SSD avec un logiciel tiers?

Les lecteurs de disque mécaniques traditionnels doivent être défragmentés pour des performances optimales, bien que Windows fasse maintenant un bon travail de le faire automatiquement. Certains éditeurs de logiciels affirment que leurs outils peuvent «optimiser» les disques SSD, tout comme les défragmenteurs de disque peuvent accélérer les disques mécaniques.

La réalité est que les systèmes d’exploitation modernes et les contrôleurs de disque SSD font un bon travail pour rester optimisés si vous utilisez correctement un disque SSD. Vous n’avez pas besoin d’exécuter un programme d’optimisation SSD comme vous exécuteriez un défragmenteur de disque.

Éloignez-vous des programmes qui prétendent «défragmenter» votre disque SSD

Les disques SSD ne doivent pas être défragmentés. Les systèmes d’exploitation modernes tels que Windows 7 et Windows 8 n’essaieront pas de défragmenter les disques SSD. Un bon logiciel de défragmentation de disque à jour devrait refuser de défragmenter les SSD.

Sur un lecteur mécanique traditionnel, il y a une seule tête qui se déplace sur un plateau en rotation pour lire des morceaux de fichiers. Si ces fichiers sont divisés en plusieurs morceaux à plusieurs endroits sur le plateau, la tête devra se déplacer pour lire le fichier – c’est pourquoi la fragmentation ralentit l’entraînement mécanique et pourquoi la défragmentation aide – la tête n’a pas besoin de bouger autant . Un disque SSD n’a pas de tête ou d’autres pièces mobiles. Peu importe l’emplacement du fichier sur le lecteur ou le nombre de pièces qu’il contient, il faudra le même temps pour lire le fichier.

La défragmentation est en fait mauvaise pour un disque SSD, car elle ajoutera une usure supplémentaire. Les disques SSD contiennent un nombre limité d’écritures, et tout ce qui entraîne de nombreuses écritures supplémentaires inutiles réduira la durée de vie de votre disque.

Si vous trouvez un programme d’optimisation SSD qui prétend défragmenter votre SSD pour des performances maximales, restez à l’écart. Il en va de même pour l’utilisation d’anciens programmes de défragmentation qui ne connaissent pas les disques SSD – évitez de défragmenter votre disque SSD.

Le verdict: La défragmentation est toujours mauvaise, restez à l’écart!

Certains programmes envoient des commandes TRIM, mais le système d’exploitation le fait déjà

Sur un lecteur magnétique traditionnel, les fichiers que vous supprimez dans votre système d’exploitation ne sont pas immédiatement supprimés du disque – c’est pourquoi les fichiers supprimés peuvent être récupérés. Il est tout aussi rapide d’écrire un nouveau fichier sur ces anciennes données, il n’y a donc aucune raison de gaspiller les ressources du disque en effaçant des parties du disque. Cela ralentirait simplement les choses chaque fois que vous supprimez un fichier.

Sur un disque SSD, les cellules doivent être effacées avant d’y écrire. Si vous supprimez un fichier et que les données traînent, cela prendra plus de temps lorsque vous devrez écrire dans ces cellules car elles devront d’abord être effacées. Les premiers disques SSD ont souffert de ce problème, nous avons donc inventé TRIM pour y faire face.

Lorsque vous supprimez un fichier sur un lecteur SSD moderne à l’aide d’un système d’exploitation moderne, le système d’exploitation envoie une commande TRIM au lecteur, indiquant au lecteur que le fichier a été supprimé. Le lecteur efface toutes les cellules contenant les données, garantissant que l’écriture dans ces cellules est rapide à l’avenir – elles sont vides et prêtes à l’emploi.

La prise en charge de TRIM a été ajoutée dans Windows 7, de sorte que Windows 7 et Windows 8 prennent en charge TRIM. Si vous utilisez Windows 7 et supprimez un fichier sur un SSD, Windows informera le SSD que les données ne sont plus nécessaires et le SSD effacera les cellules. (Les dernières versions d’autres systèmes d’exploitation modernes tels que Mac OS X et Linux prennent également en charge TRIM.)

Certains programmes d’optimisation de SSD prétendent qu’ils exécuteront TRIM selon un calendrier, informant le SSD des zones que le système d’exploitation pense vides et permettant au SSD de les TRIM, juste au cas où la commande TRIM ne fonctionnerait pas correctement plus tôt.

Si vous utilisez un système d’exploitation plus ancien comme Windows Vista ou que vous utilisiez auparavant un tel système d’exploitation sur le lecteur, il est possible que des parties supprimées des fichiers attendent toujours et attendent d’être TRIMMed. Envoyer de tels conseils TRIM une fois pourrait théoriquement aider dans une telle situation, mais cela n’a pas d’importance si vous utilisez Windows 7, qui envoie des commandes TRIM lorsque les fichiers sont supprimés.

Sous Windows 8, le Défragmenteur de disque s’appelle désormais l’outil Optimiser les lecteurs. Il optimisera les disques en les défragmentant s’ils sont mécaniques ou en leur envoyant des indices TRIM s’ils sont des SSD. Cela signifie que l’exécution d’un autre programme qui envoie des commandes TRIM selon un calendrier est complètement inutile sous Windows 8, même si même Windows 7 ne devrait pas avoir besoin de cette fonctionnalité.

Le verdict: Les utilitaires d’optimisation qui envoient des commandes TRIM sont inoffensifs, mais inutiles. Si vous utilisez une ancienne version de Windows avec un SSD, effectuez une mise à niveau vers Windows 7 ou 8.

windows-8-optimiser-lecteurs

D’autres programmes consolident l’espace libre

Nous avons mentionné précédemment que les cellules d’un SSD doivent être effacées avant d’être écrites. Cela peut poser problème – une seule cellule contient plusieurs pages inscriptibles. Si le lecteur doit ajouter des données supplémentaires à une cellule partiellement vide, la cellule doit être lue, effacée et les données modifiées réécrites dans la cellule. Si les fichiers sont dispersés sur tout votre disque et que chaque cellule est partiellement vide, l’écriture de certaines données entraînera une énorme quantité d’opérations de lecture-effacement-écriture, ralentissant les opérations d’écriture. Cela se traduit par une diminution des performances d’un SSD à mesure qu’il se remplit.

Les disques SSD ont des contrôleurs qui exécutent le micrologiciel, qui est une sorte de logiciel de bas niveau. Ce micrologiciel gère toutes les tâches de bas niveau du SSD, y compris la consolidation de l’espace libre lorsque le disque atteint un certain niveau de capacité, garantissant qu’il y a beaucoup de cellules vides au lieu de nombreuses cellules partiellement vides. (Bien sûr, il doit y avoir de l’espace libre pour consolider – vous devez toujours laisser une bonne partie d’espace vide sur votre SSD.)

Certains programmes d’optimisation affirment qu’ils consolideront l’espace libre en déplaçant les données sur votre disque SSD avec un algorithme intelligent. Dans un monde où cela était possible, les résultats varieraient d’un lecteur à l’autre. Certains firmwares peuvent attendre trop longtemps avant d’utiliser leur propre processus de consolidation d’espace libre. Des benchmarks exécutés avec des utilitaires de consolidation d’espace libre à l’état solide par rapport à différents firmwares montreraient probablement des résultats incohérents, car la différence dépendra de la qualité du travail effectué par le micrologiciel de chaque disque. En général, le micrologiciel d’un lecteur ferait probablement un travail suffisamment décent pour que vous n’ayez pas besoin d’exécuter un programme d’optimisation qui le fasse pour vous. De tels programmes entraîneront également des écritures supplémentaires – si un lecteur attend trop longtemps, il peut le faire pour minimiser le nombre d’écritures sur le lecteur. c’est un compromis entre la consolidation d’espace libre et l’évitement d’écriture.

Cependant, il y a un autre problème ici: le contrôleur de lecteur lui-même gère le mappage des cellules physiques sur le SSD aux secteurs logiques présentés au système d’exploitation. Seul le contrôleur SSD sait vraiment où se trouvent les cellules. Il est possible que le lecteur présente des secteurs logiques au système d’exploitation qui peuvent être côte à côte pour les besoins du système d’exploitation, mais éloignés les uns des autres sur le SSD physique réel. Pour cette raison, l’utilisation de tout type de logiciel pour consolider l’espace libre est probablement une mauvaise idée – le programme ne sait pas vraiment ce qui se passe derrière le contrôleur SSD.

Tout cela variera d’un lecteur à l’autre et d’un micrologiciel à l’autre. Certains firmwares peuvent présenter des secteurs au système d’exploitation d’une manière qui correspond à leur apparence sur l’autre disque, tandis que des optimisations agressives sur d’autres disques peuvent entraîner de très grandes distances entre les secteurs sur le disque principal. Il peut y avoir des lecteurs avec des contrôleurs qui présentent les secteurs tels qu’ils apparaissent sur le lecteur et avec de mauvais algorithmes de consolidation de l’espace libre – ces outils tiers peuvent bien fonctionner sur de tels lecteurs, mais ne comptez pas dessus.

Le verdict: Votre SSD consolide déjà l’espace libre pour vous. Il fait probablement un bien meilleur travail qu’un logiciel qui ne peut pas voir ce qui se passe réellement sur votre disque. De tels programmes gaspilleront probablement les ressources de votre ordinateur et épuiseront le SSD.

intel-ssd

«L’optimisation» n’est pas nécessaire

Vous n’avez pas besoin d’exécuter un programme d’optimisation SSD. Tant que vous utilisez Windows 7 ou 8, votre système d’exploitation envoie déjà toutes les commandes TRIM dont votre SSD a besoin. Pour la consolidation de l’espace libre, le micrologiciel de votre disque fait probablement un meilleur travail que le logiciel ne le pourrait jamais. Et ne considérez même pas la défragmentation – ce serait une perte de temps même si ce n’était pas activement nocif, ce qui est le cas.

Prendre soin d’un SSD consiste à éviter de faire de mauvaises choses à votre SSD. Ne le remplissez pas à ras bord, n’effectuez pas de nombreuses écritures inutiles ou ne désactivez pas TRIM.

Il n’est pas nécessaire de mettre en place un programme d’optimisation SSD, aussi regrettable que cela soit pour les résultats des entreprises de défragmentation de disque qui tentent de diversifier leurs activités, car les disques durs mécaniques traditionnels deviennent moins courants.

Crédit d’image: Collin Allen sur Flickr, Intel Free Press sur Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jouez à Minecraft Classic en tant que jeu gratuit dans le navigateur

Jouez à Minecraft Classic en tant que jeu gratuit dans le navigateur

Les 6 meilleurs outils pour personnaliser les raccourcis clavier Mac

Les 6 meilleurs outils pour personnaliser les raccourcis clavier Mac