in

Comment mettre à niveau votre ordinateur vers USB 3.0

Que vous utilisiez un ordinateur plus ancien sans un seul port USB 3.0 ou que vous souhaitiez étendre et améliorer la liste des ports USB 3.0 sur votre nouvel ordinateur, nous sommes là pour vous aider. Poursuivez votre lecture pendant que nous expliquons comment intégrer toutes les qualités USB dont vous rêvez avec les ports arrière, avant et de boîtier.

Pourquoi est-ce que je veux faire ça?

Si vous avez déjà un ou deux ports USB 3.0 sur votre ordinateur, vous pouvez ignorer cette section: vous savez déjà à quel point l’USB 3.0 est génial et vous êtes là pour en savoir plus. Si vous envisagez de mettre à niveau un ordinateur plus ancien pour prendre en charge USB 3.0, vous ne réaliserez peut-être pas à quel point les améliorations apportées par USB 3.0 par rapport à USB 2.0 sont possibles.

L’avantage le plus évident est l’augmentation de la vitesse. La vitesse théorique maximale de l’USB 3.0 est dix fois plus rapide que celle de l’USB 2.0. Même lorsque les connexions USB 3.0 n’atteignent pas la limite théorique, elles sont toujours incroyablement plus rapides que les connexions USB 2.0. Au cours du processus de clonage de disque, nous avons utilisé dans notre article Comment mettre à niveau votre disque dur existant en moins d’une heure, par exemple, nous avons pu cloner un SSD de 120 Go via une connexion USB 3.0 en seulement 15 minutes, mais le même processus de clonage sur un La connexion USB 2.0 a pris environ une heure. Même matériel, même taille de disque, différents ports USB et normes.

En plus d’augmenter considérablement la vitesse, la norme USB 3.0 a introduit une meilleure gestion de la bande passante (les périphériques et les connexions USB 3.0 utilisent deux chemins omnidirectionnels au lieu de la communication unidirectionnelle disponible avec USB 2.0), une meilleure gestion de l’alimentation, une utilisation améliorée du bus (ce qui se traduit par temps de préparation plus rapide lorsque de nouveaux périphériques sont ajoutés à l’ordinateur hôte), entre autres améliorations mineures mais bienvenues.

Ce didacticiel couvrira le processus de mise à niveau des ordinateurs de bureau. Ce didacticiel ne couvrira pas le processus de mise à niveau des ordinateurs portables car les ordinateurs portables sont difficiles à mettre à niveau vers USB 3.0. Bien qu’il existe, en fait, des cartes d’extension USB 3.0 pour les ordinateurs portables avec des emplacements pour cartes d’extension, ces cartes fonctionnent mal, consomment beaucoup d’énergie et ne valent généralement pas la peine.

Si vous possédez un ordinateur portable doté d’un ou deux ports USB 3.0 et que vous souhaitez en développer davantage, nous vous encourageons à consulter le guide HTG pour l’achat du concentrateur USB parfait pour vos besoins. Les concentrateurs USB 3.0 alimentés externes qui s’y trouvent sont un excellent moyen d’étendre la capacité de port d’un ordinateur portable compatible USB 3.0.

De quoi ai-je besoin?

Normalement, nous avons une liste simple du matériel dont vous avez besoin pour un didacticiel donné. Ce didacticiel est légèrement différent en ce sens qu’il existe plusieurs façons de mettre à niveau les ordinateurs anciens et nouveaux pour prendre en charge USB 3.0. Plutôt que d’énumérer toutes les combinaisons potentielles de modules complémentaires matériels et leurs permutations, nous allons mettre en évidence deux chemins de mise à niveau très courants.

Pour les besoins de ce guide, nous avons mis à niveau deux ordinateurs avec plusieurs mises à niveau différentes liées à USB 3.0 pour présenter les différents chemins de mise à niveau que vous pouvez emprunter. En fonction de vos besoins, vous pouvez mélanger et assortir le matériel que nous avons utilisé dans les deux machines pour obtenir le résultat souhaité.

Le premier ordinateur a une carte mère datée (achetée à la mi-2006) qui n’a ni ports USB 3.0 sur le panneau de port arrière ni en-têtes de broches USB 3.0 sur la carte elle-même. Le deuxième ordinateur dispose d’une carte mère moderne (achetée fin 2013) qui comporte à la fois des ports USB 3.0 sur le panneau de port arrière ainsi que des en-têtes de broches USB 3.0 sur la carte mère pour prendre en charge les ports USB 3.0 à l’avant du boîtier et / ou via une extension hubs de baie.

Voici les composants matériels que nous avons utilisés dans le processus de mise à niveau des deux ordinateurs.

Les deux premiers éléments matériels sont des cartes d’extension qui doivent être insérées dans un slot PCI-E ouvert de votre ordinateur pour fonctionner. Le troisième élément de la liste est une extension de baie qui vous permet de transformer une baie de lecteur 5,25 ″ inutilisée en un concentrateur USB et un lecteur de carte multimédia.

Il y a deux considérations importantes lors de l’achat d’une carte d’extension USB 3.0. Prenons un moment pour examiner les spécificités du matériel pour nous assurer de choisir la bonne carte pour vos besoins.

Tout d’abord, vous voulez toujours acheter une carte qui comprend un connecteur d’alimentation (certaines cartes ont une ancienne prise d’alimentation molex à 4 broches et sont généralement livrées avec un adaptateur molex vers SATA et certaines ont un adaptateur d’alimentation SATA à bord). Vous ne devez jamais acheter une carte d’extension USB 3.0 sans adaptateur secteur, car l’emplacement d’extension PCI ne peut pas fournir suffisamment d’énergie pour répondre aux exigences d’une carte USB 3.0 entièrement chargée. Sur la photo ci-dessous, vous pouvez voir le port d’alimentation molex, le port 4 broches / blanc laiteux à droite, sur le HooToo-PC002.

Deuxièmement, si vous avez besoin de connecter les ports USB 3.0 sur votre boîtier ou sur toute sorte d’extension de baie (comme le modèle Rosewill répertorié ici), vous aurez besoin d’un en-tête gratuit sur votre carte mère ou vous aurez besoin d’une carte USB avec un 19- en-tête à broches pouvant accepter un câble interne USB 3.0 mâle. Encore une fois, en référence à la photo ci-dessus, vous pouvez voir l’en-tête en bleu sur le côté gauche.

Examinons maintenant le processus réel pour mettre en évidence le moment où vous souhaitez utiliser chaque élément matériel en vous guidant tout au long du processus de mise à niveau des deux ordinateurs.

Mise à niveau d’un ordinateur plus ancien

Le premier ordinateur que nous mettons à niveau est une vieille machine qui fonctionne toujours bien. Nous avons récemment transplanté la carte mère de son boîtier d’origine (un boîtier PC Media Center) dans un nouveau boîtier mi-tour. Le nouveau boîtier arbore un port USB 3.0 intégré directement dans le panneau des ports avant mais, hélas, la carte mère vers 2006 ne prend pas en charge USB 3.0 et n’a pas d’en-tête à 19 broches pour le câble du boîtier à brancher.

Cela ne devrait pas surprendre car la carte mère précède les premières cartes mères compatibles USB 3.0 d’environ quatre ans. Comme vous vous en doutez, la carte ne dispose pas non plus de ports USB 3.0 arrière (et n’a pas beaucoup de ports USB 2.0 d’ailleurs), ce qui en fait un candidat parfait pour une carte d’extension USB avec un en-tête à 19 broches. Si vous avez un ordinateur avec une carte mère plus ancienne mais un boîtier plus récent avec des ports USB 3.0, une carte d’extension avec un port d’en-tête, comme le HooToo HT-PC002, est un must si vous souhaitez que ce port de cas soit opérationnel.

Carte en main, il est temps d’ouvrir le boîtier et de se mettre au travail. La photo ci-dessus montre l’emplacement PCI-E vide que nous utiliserons pour la nouvelle carte. L’installation d’une nouvelle carte PCI est l’une des tâches de mise à niveau d’ordinateur les plus faciles de ce côté du branchement d’un nouveau bâton de RAM, mais vous devez tout de même tout gérer avec soin. Assurez-vous de suivre les consignes de sécurité électrostatiques de base comme le port de chaussures à semelles en caoutchouc sur une surface non conductrice (des chaussettes en laine et un tapis à poils longs sont une mauvaise idée), gardez le boîtier de l’ordinateur branché sur une prise mise à la terre (mais éteint) afin de pouvoir utilisez le boîtier lui-même comme point de décharge mis à la terre pour toute charge sur votre corps, et laissez la carte dans le sac d’expédition électrostatique jusqu’à ce que vous vous soyez mis à la terre et que vous soyez prêt à l’installer.

L’installation est un jeu d’enfant. Retirez la protection de la fente du boîtier (le morceau de métal perforé qui protège l’ouverture lorsqu’une carte n’est pas insérée; vu en blanc et à gauche sur l’image ci-dessus). Insérez doucement la carte d’extension et fixez le support métallique au boîtier avec la même vis que celle précédemment maintenue dans la protection de l’emplacement. Branchez le câble d’alimentation et le câble interne USB 3.0 mâle. La configuration résultante devrait ressembler à ceci.

Fermez le boîtier et démarrez l’ordinateur. Les cartes d’extension USB avec des en-têtes à broches nécessitent presque toujours des pilotes supplémentaires pour s’interfacer avec la carte mère. Chargez les pilotes à partir du CD inclus ou téléchargez-les à partir du site Web du fabricant pour terminer le processus d’installation.

Votre ancienne carte mère arbore désormais des ports USB 3.0 à l’arrière et s’interface avec tous les ports USB 3.0 du boîtier via l’en-tête de la carte USB.

Extension d’un ordinateur plus récent

Dans la section précédente, nous avons ajouté la fonctionnalité USB 3.0 à un ordinateur qui n’avait pas de capacité pour USB 3.0. Dans cette section, nous étendons les capacités USB 3.0 d’un ordinateur qui prend déjà en charge USB 3.0. La carte mère de notre deuxième ordinateur est une carte mère orientée jeu de fin 2013 qui possède à la fois des ports USB 3.0 à l’arrière et un en-tête USB 3.0 sur la carte.

Le chemin de mise à niveau sur cette machine particulière est axé sur l’ajout même de ports USB 3.0 à l’arrière ainsi que sur l’extension des fonctionnalités du boîtier en remplaçant un ancien concentrateur / lecteur de carte USB 2.0 (vu sur la photo ci-dessus) par une baie de lecteur avant avec un nouveau lecteur USB 3.0.

Tout comme dans la section précédente, vous devrez ouvrir le boîtier, localiser un emplacement PCI-E vide et, bien sûr, obéir aux mêmes règles pour protéger votre ordinateur contre les décharges électrostatiques. Comme l’emplacement PCI-E et le processus d’insertion sont identiques, vous pouvez vous référer aux photos de la section précédente.

Contrairement à la carte précédente, cependant, le HooToo HT-PC001 n’a pas d’en-tête de broche intégré pour un câble USB 3.0 interne; il vous suffira de connecter un seul câble, le câble d’alimentation molex, à la carte.

Au lieu de cela, nous allons brancher le câble USB du hub Rosewill directement sur la carte mère, comme le montre la photo ci-dessus. En plus de brancher le câble USB 3.0, le hub Rosewill dispose également de ports USB 2.0 et d’un port eSATA. Le câble pour le port eSATA peut être branché sur un port SATA normal de votre carte mère (si vous avez un port en réserve) et vous permet de connecter des stations d’accueil HDD et certains disques durs externes directement à votre hub pour des transferts à vitesse SATA. Le câble USB 2.0 doit simplement être inséré dans un en-tête USB 2.0 sur votre carte mère; Les ports USB 2.0 sont des ports à 9 broches qui ressemblent au petit frère du port à 19 broches auquel nous venons de brancher le câble USB 3.0.

Une fois que tous les ports appropriés ont été connectés, il est temps de remonter le boîtier et d’admirer notre travail pratique.

L’ancien hub USB 2.0 mourant a disparu, le nouveau est installé et nous avons 4 ports supplémentaires à l’arrière de la machine. Pas un mauvais retour sur moins de dix minutes de temps et moins de 50 $ en pièces.

Contrairement à la mise à niveau précédente où nous avons installé un nouvel hôte USB 3.0, cette fois-ci, nous avons simplement ajouté plus de fonctionnalités USB 3.0 à une machine qui en avait déjà; aucune installation de pilote nécessaire.

C’est tout ce qu’on peut en dire! La partie la plus difficile de tout le processus de mise à niveau USB 3.0 est simplement de prendre le temps de déterminer le matériel dont vous avez besoin. Vous passerez plus de temps à vérifier les spécifications de votre carte mère et à sélectionner le matériel approprié que vous n’installerez réellement la carte d’extension et / ou le concentrateur USB 3.0 sur votre machine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Apprentissage de Windows 7 - Réseau sans fil

Apprentissage de Windows 7 – Réseau sans fil

Différentes versions de CC Cleaner avec Yahoo! ??

Différentes versions de CC Cleaner avec Yahoo! ??