in

Comment configurer l’agrégation de lien réseau (802.3ad) sur Ubuntu

Avez-vous besoin de pomper de grandes quantités de données vers une multitude de clients simultanément, tout en n’utilisant qu’une seule adresse IP? En utilisant «l’agrégation de liens», nous pouvons joindre plusieurs cartes réseau distinctes sur le système en une seule carte réseau gigantesque.

Aperçu

Agrégation de liens a été conçu pour vous donner la possibilité d’augmenter la bande passante et la résilience réseau disponibles, sans changer complètement votre infrastructure pour le faire (avec le coût qu’un tel transfert entraînerait).

Au-delà de cela, en tant qu’administrateurs système, nous avons généralement peu ou pas d’effet sur le fonctionnement interne des applications exécutées sur nos serveurs. Donc, si un tel moment arrive où nous devons augmenter la bande passante réseau disponible pour l’application, nous pourrions être confrontés à une refonte complète du système. Vous savez probablement que la modification de l’interaction client-serveur, le financement d’une demande de fonctionnalité ciblée auprès du fournisseur de l’application ou la mise à niveau vers une nouvelle génération d’équipement réseau, est soit beaucoup de travail, soit nécessite un budget ou les deux. Donc, une seconde avant de débourser le temps et $$$, considérez que le résultat de l’utilisation de la technologie «d’agrégation de liens», c’est que parce que cela se fait au niveau de l’infrastructure (OS, NIC et commutateurs) l’application peut rester complètement inconsciente au changement tout en obtenant soudainement la bande passante combinée de plusieurs connexions réseau.

De plus, de nos jours, cette technologie fait partie intégrante de la plupart des équipements réseau, il suffit d’être un «geek» pour l’utiliser. Alors, « Souvenez-vous des feux de l’enfer qui vous ont forgé!»Et montrons à tout le monde de quoi nous sommes faits en exploitant chaque once de performance disponible à partir de l’infrastructure actuelle .

Image de Renjith Krishnan

Conditions préalables

  • Ce guide a été écrit en utilisant le serveur Ubuntu9.10 x64, par conséquent, il est supposé que vous disposez également d’un système basé sur Debian.
  • votre système possède plusieurs cartes réseau.
  • Vous me verrez utiliser VIM comme programme d’édition, c’est juste parce que j’y suis habitué… vous pouvez utiliser n’importe quel autre éditeur que vous souhaitez.

Côté Linux des choses

Nous utiliserons le « ifenslave»(Interface asservissement), qui est capable de prendre les cartes réseau du système et de les lier dans l’obscurité. Une chose à noter que sous Windows, ce type de configuration est effectué au niveau du pilote de la carte réseau et est donc limité aux seules interfaces disponibles sur cette carte, avec le package ifenslave, il est possible de prendre n’importe quelle carte réseau dans le système et de la lier ( en supposant qu’ils sont du même niveau de vitesse, c’est-à-dire 1000 Mb / s).

Alors que dans ce guide, nous allons configurer le lien pour utiliser la norme 802.3ad, à la fois sur le commutateur (utilisant LACP) et sur le serveur, il est à noter que le package «ifenslave» permet des modes d’agrégation qui ne nécessitent pas le coopération de l’interrupteur. Cependant, je ne les avais pas encore utilisés personnellement, je ne peux donc pas en garantir. Gardez cela à l’esprit au cas où vous ne parvenez pas à faire coopérer l’infrastructure réseau ou si votre carte réseau ne prend pas en charge les pilotes pour « Ethtool».

Installation du package ifenslave

Cette procédure a été créée sur Ubuntu 9.10 qui avait un bogue exceptionnel dans le package «ifenslave» qui n’évoque pas l’interface liée au démarrage (documenté ici). Si vous installez ifenslave sur une version 10.10, vous obtiendrez automatiquement la version avec le correctif de bogue. Cependant, pour ceux d’entre vous qui n’exécutent pas le dernier et le meilleur, vous devrez installer manuellement une version plus récente du package ifenslave.

Pour installer normalement le package (pour les utilisateurs 10.10 et supérieurs):

sudo aptitude install ifenslave

Pour installer manuellement la version la plus récente, téléchargez la version qui convient à votre système d’exploitation (x86 ou x64), placez-le dans le répertoire et installez-le à l’aide de la commande.

Pour un système d’exploitation 32 bits:

sudo dpkg -i /tmp/ifenslave-2.6_1.1.0-15ubuntu1_i386.deb

Pour un système d’exploitation 64 bits:

sudo dpkg -i /tmp/ifenslave-2.6_1.1.0-15ubuntu1_amd64.deb

Configurer l’interface liée

Maintenant que le package ifenslave a été installé, nous pouvons configurer une interface liée. Pour ce faire, éditez le fichier de configuration:

sudo vim /etc/network/interfaces

Commentez toutes les interfaces qui feront partie du lien et ajoutez ce qui suit:

auto bond0
iface bond0 inet dhcp
        bond-slaves all
        bond-mode 4
        bond-miimon 100
        bond-primary eth1 eth2 eth3 eth4 eth0

L’exemple ci-dessus définit le lien sur: use mode 4 (802.3ad), obtenez l’adresse IP de DHCP et utilisez toutes les cartes réseau sur le serveur pour la liaison (le serveur en question avait 4 interfaces d’un carte réseau à quatre têtes et le NIC embarqué).

Côté infrastructure des choses

Comme indiqué dans l’aperçu, nous utilisons le «mode 4» (802.3ad) dans ce guide, nous devons donc régler le commutateur du côté récepteur pour utiliser l’agrégation sur les ports sur lesquels nous connectons le serveur.

Maintenant, évidemment, je ne peux pas passer en revue toutes les configurations d’appareil imaginables, je vais donc donner deux exemples et j’espère que cela vous donnera assez pour continuer lorsque vous recherchez les informations sur la documentation des fournisseurs ou Google pour votre appareil spécifique.

Juniper J-web

Ce segment explique comment configurer les interfaces (ports) sur un périphérique Juniper pour utiliser «l’agrégation de liens» (LACP) à l’aide de l’interface graphique de gestion J-web.

Désassocier l’interface

Cette étape est nécessaire car prête à l’emploi, chaque interface d’un appareil Juniper est associée au Vlan par défaut appelé «unit0». Bien que Juniper dispose d’une documentation sur la configuration de l’agrégation de liens, j’ai trouvé que cette première étape de base manquait. Sans effectuer cette étape, le reste des étapes décrites par la documentation ne fonctionnera tout simplement pas et vous vous gratterez la tête pour savoir ce qui vous manque.

  1. Sur l’écran principal de J-web, cliquez sur Configurer.
  2. Cliquez ensuite sur «Outils CLI».
  3. Sélectionnez «CLI Pointer et cliquer».
  4. Cliquez ensuite sur «modifier» à côté du titre «Interfaces».
  5. Sélectionnez l’interface que vous souhaitez faire partie de l’agrégation et cliquez sur «Modifier» à côté.
  6. Dans la section «Unité», supprimez l’association comme indiqué sur l’image.
  7. Cliquez sur OK.
  8. Répétez pour toutes les interfaces que vous souhaitez faire partie des agrégations.
  9. Une fois terminé, utilisez «Commit» pour appliquer les modifications.

Regroupement des interfaces en agrégations

Maintenant que les interfaces ont été désassociées, nous pouvons créer des liens d’agrégation en les «regroupant».

  1. Sur l’écran principal de J-web, cliquez sur «Interfaces».
  2. Cliquez ensuite sur «Link Aggregation».
  3. Sélectionnez «Ajouter».
  4. Lorsque la fenêtre contextuelle apparaît, sélectionnez «actif».
  5. Cliquez sur «Ajouter».
  6. Dans la sous-fenêtre contextuelle, sélectionnez les interfaces qui feront partie du lien (maintenez la touche Ctrl enfoncée pour plusieurs).
  7. Cliquez sur «OK» jusqu’à ce que toutes les fenêtres de configuration aient disparu.
  8. Fait.

Commutateurs ProCurve gérés par le Web de HP

En complément des instructions Juniper, voici les instructions pour les périphériques HP ProCurve gérés par le Web.

HP 1800G

  1. Cliquez sur «Trunks».
  2. Cliquez sur «LACP Setup»
  3. Cochez la case des ports pour lesquels vous souhaitez être compatible avec l’agrégation.Dans cet exemple, j’ai utilisé les ports 3 et 4.
  4. Cliquez sur Appliquer en bas de la page.
  5. Fait.

HP 1810G

  1. Cliquez sur «Trunks».
  2. Cliquez sur «Trunk Configuration».
  3. Cochez la case «Créer».
  4. Donnez un nom au lien.
  5. Cliquez sur «Appliquer».
  6. Cliquez sur «Adhésion au tronc».
  7. Sélectionnez «Trunk id» dans la liste déroulante, dans notre exemple, nous utilisons «Trunk2».
  8. Cliquez sur les ports que vous souhaitez faire partie de l’agrégation, dans notre exemple, nous avons utilisé les ports 11 et 12.
  9. Cliquez sur «Appliquer».
  10. Rendez les changements permanents en allant sur «maintenance».
  11. Puis dans le sous-menu «Enregistrer les configurations».
  12. Cliquez sur le bouton «Enregistrer la configuration».
  13. Fait.

Montre-moi la lumière blanche dont tu es fait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment personnaliser la feuille de partage sur votre iPhone ou iPad

Comment personnaliser la feuille de partage sur votre iPhone ou iPad

Comment voir les colis et le courrier que vous avez à venir avant son arrivée

Comment voir les colis et le courrier que vous avez à venir avant son arrivée